Introduction à la santé mentale

La santé mentale est plus que l’absence de problème de santé mentale: elle implique en fait un réel sentiment de bien-être ou la capacité de profiter de la vie et de faire face aux difficultés.

Illustraction of the Two Continuum Model

Figure 1. Modèle à deux continuums en santé mentale

La santé mentale a des répercussions sur nous tous. Tout comme pour la santé physique, nous devons tous prendre en considération notre santé mentale. La santé mentale constitue un spectre et non un phénomène binaire : les personnes atteintes de maladie mentale peuvent connaître un bon état de santé mentale, et il est possible d’avoir une santé mentale médiocre sans pour autant être atteint de maladie mentale. Le modèle de double continuum nous aide à le comprendre. Les axes présentent un continuum (ou ligne) indiquant la présence ou l’absence de symptômes de maladie mentale, et un continuum indiquant une santé mentale de bonne (ou optimale) à mauvaise.

La santé mentale est fluide, ce qui signifie qu’elle se modifie tout au long de la vie et au gré des circonstances changeantes. Divers facteurs l’influencent, dont nos expériences de vie ainsi que les conditions sociales et économiques qui façonnent notre vie : les déterminants sociaux de la santé. La bonne nouvelle, c’est que les maladies mentales peuvent être traitées.

Il existe de nombreux liens entre santé mentale et maladies physiques chroniques qui ont une incidence considérable sur la qualité de vie des gens, imposent un surcroît d’exigences sur les soins de santé et les autres services financés à même les fonds publics et entraînent des conséquences pour la société. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) définit la santé comme « un état de complet bien-être physique, mental et social [elle] ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité ». L’OMS1Organisation Mondiale de la Santé. (2014). 10 faits sur la santé mentale. Tiré de http://www.who.int/features/factfiles/mental_health/fr/ (2014) déclare en outre : « il n’y a pas de santé sans santé mentale »

La relation entre santé mentale et physique n’est nulle part aussi évidente que dans le cas des maladies chroniques. Voici quelques liens entre maladie mentale et physique :

  1. Une piètre santé mentale constitue un risque de maladies physiques chroniques.
  2. Les personnes aux prises avec de graves problèmes de santé mentale risquent de contracter des maladies physiques chroniques.
  3. Les personnes atteintes de maladies physiques chroniques risquent de développer une mauvaise santé mentale.

Les déterminants sociaux de la santé influent tant sur les maladies physiques chroniques que sur la santé mentale. Parmi les principaux moyens de prévention, mentionnons une activité physique accrue, l’accès à des aliments nutritifs, l’assurance d’un revenu adéquat et l’appui à l’inclusion et au soutien social. Ces mesures engendrent des possibilités d’améliorer les facteurs de protection2Les facteurs de protection sont les états ou les attributs (compétences, forces, ressources, soutien ou stratégies d’adaptation) chez les personnes, familles, communautés ou dans la société en général, qui aident les gens à composer plus efficacement avec des événements stressants et qui réduisent ou éliminent le risque dans les familles et les communautés. et de réduire les facteurs de risque reliés aux aspects de la santé mentale et physique.

Comprendre les liens entre le corps et l’esprit constitue la première étape dans le développement de stratégies visant à réduire l’incidence de maladies concomitantes et à soutenir les personnes déjà atteintes de problèmes de santé mentale et de maladies physiques chroniques.

[1] Rapport sommaire de l’Organisation mondiale de la santé, département de santé mentale et de toxicomanie, en collaboration avec la Victorian Health Promotion Foundation (VicHealth) et l’Université de Melbourne. (2004).3Organisation mondiale de la santé. (2004). Promoting Mental Health: Summary Report. Tiré de http://www.who.int/mental_health/evidence/en/promoting_mhh.pdf.

   [ + ]

1. Organisation Mondiale de la Santé. (2014). 10 faits sur la santé mentale. Tiré de http://www.who.int/features/factfiles/mental_health/fr/
2. Les facteurs de protection sont les états ou les attributs (compétences, forces, ressources, soutien ou stratégies d’adaptation) chez les personnes, familles, communautés ou dans la société en général, qui aident les gens à composer plus efficacement avec des événements stressants et qui réduisent ou éliminent le risque dans les familles et les communautés.
3. Organisation mondiale de la santé. (2004). Promoting Mental Health: Summary Report. Tiré de http://www.who.int/mental_health/evidence/en/promoting_mhh.pdf
Santé mentale