Facteurs de risque et de protection

Le suicide est complexe : il existe plusieurs facteurs biologiques, psychologiques et sociaux qui font que certains jeunes présentent un risque de suicide. Les étudiants qui envisagent la mort par suicide vivent une grande souffrance psychologique. Cette souffrance n’est pas le résultat d’un seul événement, mais de nombreux facteurs qui se recoupent et qui créent un sentiment de désespoir qui les amène à penser au suicide.1Preventing suicide: a global imperative is a 2014 report by the World Health Organization

Facteurs de risque et de protection

La présence de facteurs de risque peut augmenter la possibilité qu’un étudiant envisage le suicide, fasse une tentative ou meure par suicide. Les facteurs de protection sont des facteurs individuels et sociaux, ainsi que des expériences qui contribuent à renforcer la résilience et par conséquent à réduire le risque de suicide.2White, J. (2013). Preventing Youth Suicide: A Guide for Practitioners. British Columbia Ministry of Children and Family Development. Retrieved from: http://www2.gov.bc.ca/assets/gov/health/managing-your-health/mental-health-substance-use/child-teen-mental-health/preventing_youth_suicide_practitioners_guide.pdf

Le fait de comprendre les facteurs de risque et de protection liés au suicide peut aider les collectivités à planifier des initiatives de prévention du suicide, au moyen d’approches tant universelles (toute la population) que sélectives (population donnée).3Preventing suicide: a global imperative is a 2014 report by the World Health Organization

Les facteurs de risque aussi bien que de protection peuvent être de nature individuelle (p.ex., traits de personnalité, troubles mentaux, prédisposition génétique) ou familiale (p.ex., cohésion, dysfonctionnement), ou être des contextes communautaires (p.ex., accessibilité des services de santé mentale). Bon nombre de ces facteurs peuvent changer ou se modifier au fil du temps (p.ex., un traitement efficace des problèmes de santé mentale), alors que d’autres ne le peuvent pas (p.ex., antécédents familiaux de suicide).4Suicide Prevention Resource Center, & Rodgers, P. (2011). Understanding risk and protective factors for suicide: A primer for preventing suicide. Retrieved from: https://www.sprc.org/sites/default/files/migrate/library/RiskProtectiveFactorsPrimer.pdf

Principaux facteurs de risque de suicide5Suicide Prevention Resource Center, & Rodgers, P. (2011). Understanding risk and protective factors for suicide: A primer for preventing suicide. Retrieved from: https://www.sprc.org/sites/default/files/migrate/library/RiskProtectiveFactorsPrimer.pdf

  • tentative de suicide antérieure
  • problème de santé mentale (dépression, trouble bipolaire, schizophrénie)
  • usage de substance
  • antécédents familiaux de suicide
  • accès à des outils létaux

Principaux facteurs de protection contre le suicide6Suicide Prevention Resource Center, & Rodgers, P. (2011). Understanding risk and protective factors for suicide: A primer for preventing suicide. Retrieved from: https://www.sprc.org/sites/default/files/migrate/library/RiskProtectiveFactorsPrimer.pdf

  • soins de santé mentale accessibles et efficaces
  • sentiment d’interdépendance ou d’appartenance à quelque chose de plus grand que soi, comme une collectivité du campus, un groupe culturel ou religieux, une équipe
  • stratégies efficaces pour composer avec les problèmes et les résoudre
  • relations saines et solides donnant aux gens le sentiment d’être en sécurité et soutenus.

Les facteurs de risque et de protection individuels influent de manières variables sur le risque global de décès par suicide, certains étant plus puissants que d’autres. On observe des risques élevés de suicide lorsqu’entrent en jeu de multiples facteurs de risque et peu de facteurs de protection.7Suicide Prevention Resource Center, & Rodgers, P. (2011). Understanding risk and protective factors for suicide: A primer for preventing suicide. Retrieved from: https://www.sprc.org/sites/default/files/migrate/library/RiskProtectiveFactorsPrimer.pdf

Lorsqu’on considère les étudiants individuellement, il est important de mettre l’accent sur les modifications et changements dans leur comportement, tout comme dans leurs réactions et réponses au milieu. Que des facteurs de risque soient présents ou non, le décès par suicide peut se produire à la suite d’une impulsion, lorsque les circonstances de la vie comme une perte, le rejet, l’isolement, la douleur chronique ou la maladie engendrent une crise accablante dans la vie de l’étudiant.8http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs398/en/

 

   [ + ]

1, 3. Preventing suicide: a global imperative is a 2014 report by the World Health Organization
2. White, J. (2013). Preventing Youth Suicide: A Guide for Practitioners. British Columbia Ministry of Children and Family Development. Retrieved from: http://www2.gov.bc.ca/assets/gov/health/managing-your-health/mental-health-substance-use/child-teen-mental-health/preventing_youth_suicide_practitioners_guide.pdf
4, 5, 6, 7. Suicide Prevention Resource Center, & Rodgers, P. (2011). Understanding risk and protective factors for suicide: A primer for preventing suicide. Retrieved from: https://www.sprc.org/sites/default/files/migrate/library/RiskProtectiveFactorsPrimer.pdf
8. http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs398/en/
Suicide